Article 6 : 31 juillet 2019, je t’aime !

31 juillet 2019, je t’aime ! Tu nous as offert un levé matinal, sur les coups de 4h30 pour assister au spectaculaire levé du soleil sur les canyons de Cappadoce avec en prime un levé de rideau constitué de montgolfières, ouvrant le bal d’une journée sublime. Départ pour la mer noir, conduite matinale, donc, et fraiche, Josy aussi te remercie, 31 juillet 2019. Si le doute s’était installé, puisque nous nous dirigeons dans la direction Trabzon où se situe le consulat Iranien le plus proche, nous n’avons pas baissés les bras. Les coups de fils pour celle-ci se multiplient, toujours sans réponse, bien entendu. La ville est à 700km, nous devrons la faire en deux jours. Le thermomètre grimpe, ainsi que la fatigue sur les coups de 11h. Nous nous concertons avec Les Irréductibles pour trouver un coin d’ombre pour nous poser pour l’après-midi, à mi-chemin entre Gorême et Trabzon. Nous optons pour un lac avec idéalement un point d’ombre. Ça tombe bien, il y en a un à 50km de Sivas, notre objectif de la journée. Pour y accéder, un chemin de terre, bourré de cailloux. Nous contournons le lac à la recherche d’arbres, les seuls dans une ronde de plusieurs km. Le chemin nous porte vers un bâtiment, curieux, nous nous y approchons, il s’agit en fait d’une auberge tenue par un monsieur et son fils. Initialement sceptique de l’isolement complet du lieu, nous commençons à discuter avec eux, par le biais de notre meilleur ami du moment, Google translate ! Ils nous proposent un repas, nous ne comprenons pas bien s’il s’agira de poisson ou de viande mais nous nous lançons, l’aventure c’est l’aventure comme ils disent ! Excellente surprise le repas est excellent, et les hôtes sont adorables. Ils nous proposent de dormir sur leur terrain, un emplacement couvert par des arbres, nous sommes bien et nous avons l’après-midi devant nous. C’est alors que nous recevons un appel du père d’Augustin. De passage à Paris, il nous annonce, simplement, que nous partirons en Iran. Arrivé dans la matinée, il avait fait le déplacement à l’Ambassade d’Iran avec notre dossier pour en savoir sur l’avancée de notre dossier. Le visa était en fait approuvé depuis fin juin, nos amis les Iraniens avaient simplement oublié de nous l’envoyer… Nous exultons. C’est la folie. Tout simplement magnifique, le voyage prend une tournure grandiose ! Signe du destin ou simple coup du sort ? En fait l’Iran c’est comme une femme, se laissant désirer, nous narguant, et se refuse à tout acceptation jusqu’au dernier moment. « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage », La Fontaine avait raison. L’Iran nous l’avons désiré, nous l’avons attendu, elle nous a fait morfler, mais le long chemin de croix s’est soldé par une énorme victoire, nous comblant de bonheur. Le cœur léger, l’esprit libéré, nous nous engageons dans une après-midi grandiose, sieste au bord du lac pour Benji, session de chill dans le hamac pour Gus. C’est le calme après la tempête, chacun se pose à sa manière, on est bien, on est content, et on a hâte pour le mois qui vient ! Petite baignade dans le lac, qui nous élance dans le combo record de petites victoires que nous offre ce 31 juillet 2019. Le temps est avec nous, c’est le moment de ranger la voiture, le coffre, et de placer la protection de l’embrayage dont nous parlons depuis trois semaines. Les batteries pleines, nous montons prendre le thé avec nos hôtes, qui nous invitent le cœur ouvert. Le courant passe merveilleusement bien, il nous offre un thé, des gâteaux, un pot de glace turc, et une bonne humeur incroyable. Ainsi s’achève cette journée pleine de rebondissements. 31 juillet 2019, tu nous as offert un réveil magnifique, tu nous as offert de très belles rencontres, tu as permis à Josy de conduire à froid, tu nous a offert une baignade dans un lac au beau milieu d’un désert, tu nous a offert le visa Iranien, tu nous as permis d’avoir une voiture propre, tu as apaisé nos corps et nos esprits. 31 juillet 2019, je t’aime !

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

Leave a comment