Article 3 : Dernière ligne droite : « Le plus dure ce n’est pas d’aller à Ulan-Ude, c’est de quitter la France » … ou pas ?

Trente jours… Ce n’est plus qu’un petit mois qui sépare Le Grand Jacques de son départ vers le grand est. La dernière ligne droite, cette période tant excitante qu’effrayante, que nous attendons depuis si longtemps, est enfin en train de s’ouvrir. Le temps des derniers préparatifs pour Josy, des innombrables heures passées dans les queues d’ambassades, et d’achat de bilboquets, Game Boy et autres nécessités en tout genre est venu !

 

Il est difficile d’imaginer que dans tout juste un mois nous serons sur les routes, et ce pour une durée de temps indéterminée, laissant derrière nous nos amis, notre famille et notre petit train de vie parisien. La route sera bientôt à nous, et Josy, notre compagne dans laquelle nous passerons d’innombrables heures (en moyenne 5h à 6h par jour…) sillonnera des routes dont, comme nous, elle n’aurait jamais pu imaginer l’existence. Mais le temps des rêveries n’est pas pour aujourd’hui, au vu de la préparation que cette aventure exige, et de ce qu’il nous reste à accomplir avant notre départ…

 

Le mois dernier, après cinq aller-retours aux divers services de la préfecture de Police de Paris, nous avons enfin réussi à obtenir notre permis de conduire international, suite à un double refus magistral de l’ANTS deux mois après notre première demande. Ce premier long chemin de croix administratif nous a mis une belle pression, nous poussant à nous déplacer pour prendre en main ce carcan administratif « modernisé grâce à la numérisation » selon les dires du service téléphonique de l’ANTS… Permis en poche, c’est donc dans les visas que nous nous lançons, suivant un calendrier précis pour ne pas nous retrouver dans une situation où il nous manquerait un visa avant le départ. Nos passeports sont donc actuellement à l’ambassade de Mongolie, alors que nous sommes actuellement en train de regrouper les documents pour les déposer nos dossiers au service des visas Russes et Iraniens.

 

Le bricolage de la voiture avance également, avec la précieuse aide de nos partenaires garagistes. Deux garages ont accepté de nous assister dans la préparation de Josy puisque nous ne sommes pas à Lyon avec elle pour la préparer au quotidien… Le lavage moteur, la pose d’un système son, d’une grille de protection de carter, et les réparations en tout genre, dont un filtre qui fuyait ont été pris en charge par les garages Midas à Tassin-la-Demi-Lune, et d’Arnaud de Gayardon de Fenoyl que nous tenons tous deux à remercier particulièrement. Nous tenons également à remercier le garage Midas pour sa généreuse donation de quatre roues de secours pour Josy et Le Grand Jacques ! Grace au support de nos sponsors et partenaires nous sommes en bonne voie pour partir équipés et prêts à affronter les 35 mille bornes qui nous séparent de la France, par une escale en Mongolie.

 

Nous tenons également à remercier nos 40 premiers donateurs qui nous ont permis d’atteindre 3’200 euros sur la plateforme GoFundMe ! Votre support est essentiel pour nous aider à avancer financièrement, et offre un support moral important sur notre démarche avant notre départ ! Nous avons en parallèle reçu un don d’entreprise pour l’association Enfance & Cancer : Association Hubert Gouin, que nous détaillerons très prochainement. Nous sommes donc sur la bonne voie sur le plan technique, administratif et financier pour nous envoler, d’abord de Paris dans deux semaines, puis définitivement de France dans un mois. Si le stresse du départ monte progressivement, nous sommes avons la certitude que le départ sera l’un des plus gros défis du périple. Pour affronter ce moment charnière, nous nous rabattons encore un fois sur notre brave Jacques Brel. Selon lui, « ce qu’il y a de plus dur pour un homme qui habiterait Vilvoorde, et qui veut aller vivre à Hong Kong, ce n’est pas d’aller à Hong Kong, c’est de quitter Vilvorde. C’est ça qui est difficile. Parce qu’après Hong Kong tout s’arrange. Il suffit d’avoir une santé et une folie ».

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

Leave a comment